Suivez le blog sur facebook !

Rechercher un article sur ce blog

Une erreur est survenue dans ce gadget

mercredi 6 juin 2012

Vent de panique chez Disney Studios

Avec son film «John Carter», le géant d’Hollywood a signé le plus gros bide de l’histoire du cinéma. Simple loupé ou signe que la machine à rêves a déraillé ?

Orange, haut comme trois pommes et très poilu… En mars dernier, le Lorax, une improbable créature imaginée par la petite compagnie Illumination Entertainment, est devenu le pire cauchemar de Disney Studios. Avec ses faux airs de Casimir et son histoire en forme de fable écolo, il semblait pourtant inoffensif. Quand le patron des studios, Rich Ross (qui a démissionné début mai), a appris que le dessin animé serait le principal rival en salles de «John ­Carter», sa superproduction en 3D à effets spéciaux, il s’est senti rassuré. A tort. En un week-end, «Le Lorax» s’est imposé à la tête du box-office américain, remboursant dès sa sortie son budget de 70 millions de dollars, tandis que le dernier-né de l’écurie Disney dépassait à peine les 30 millions de recettes… Une humiliation sans précédent pour le géant d’Hollywood.

la suite ici

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...