Suivez le blog sur facebook !

Rechercher un article sur ce blog

Une erreur est survenue dans ce gadget

lundi 28 mai 2012

Elles se marièrent et… déprimèrent

Un tiers des femmes subiraient le wedding blues, un syndrome connu mais encore tabou.

C'est l'invité surprise de l'après-noces. À la manière du baby ­blues, le wedding blues, une déprime succédant au mariage, toucherait un nombre non négligeable de jeunes femmes. Connu des psys et spécialistes du couple, le phénomène reste néanmoins difficile à quantifier. Les seuls chiffres disponibles, relevés non sans audace par un sondage de gleeden.com, le premier site de rencontres extraconjugales, font état de 34 % de jeunes femmes touchées. Seulement 7 % des hommes affirment avoir connu ce sentiment après leur mariage. Un sujet qui resterait encore tabou, puisque, selon les femmes qui l'ont expérimenté, 85 % avouent ne pas avoir osé en parler à leur entourage.

à lire ici

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...