Suivez le blog sur facebook !

Rechercher un article sur ce blog

Une erreur est survenue dans ce gadget

mercredi 11 avril 2012

Contrôles au faciès : "Je suis black, ils n'en arrêtent qu'un, c'est moi"

Quinze hommes âgés de 16 à 47 ans, victimes, selon eux, de "contrôles d'identité discriminatoires" ont déposé un recours contre l'Etat, mercredi 11 avril. L'ONG anglo-saxone Open Society Justice Initiative entend dénoncer ainsi une "discrimination institutionnelle". Les quinze personnes ont chacune recueilli l'attestation d'un témoin de la scène qu'ils dénoncent. Deux d'entre elles, Mounir et Nadir, racontent. Deux autres personnes témoignent aussi de ces contrôles ordinaires.

à lire ici

à lire aussi :


  • L'Etat assigné devant la justice pour des contrôles au faciès


  • Une quinzaine de personnes se disant victimes de contrôles d'identité au faciès ont assigné, mercredi à Paris, l'Etat en justice, pour une action au civil visant à engager sa responsabilité sur cette pratique discriminatoire.


  • La police française pratique largement le délit de faciès


  • Pour la première fois, une étude scientifique montre l'ampleur de la discrimination dans les contrôles de police en fonction de l'apparence physique.


  • Les contrôles au faciès sont-ils condamnables ?


  • Le 11 avril, un événement insolite doit se produire au tribunal de grande instance de Paris : quinze personnes assignent en justice le ministre de l'intérieur pour avoir été victimes de vérifications d'identité discriminatoires par les forces de l'ordre. Ces discriminations, affirment-ils, portent sur leur origine : s'ils ont été contrôlés et souvent fouillés sans raison, c'est parce qu'ils sont "Noirs" ou "Arabes". Or, non seulement les discriminations raciales sont condamnées par la loi, le principe d'égalité étant inscrit dans la Constitution, mais les contrôles d'identité et les fouilles corporelles sont aussi encadrées par le Code de procédure pénale : on ne peut pas arrêter une personne dans la rue, lui demander ses papiers et lui faire subir une palpation jambes écartées, sur une simple

    Aucun commentaire:

    Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...