Suivez le blog sur facebook !

Rechercher un article sur ce blog

Une erreur est survenue dans ce gadget

lundi 5 mars 2012

«A Fukushima, personne n’a eu le courage de dire "stop nous faisons une erreur"»

Bernard Bigot, à la tête du CEA, s’est rendu au Japon, sur le site de la centrale nucléaire de Dai-Ichi. Il revient sur les causes et les conséquences de l’accident, un an après.

Interview

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...